Sur scène à Paris, la communauté gitane se raconte


Agde : sur scène à Paris, la communauté gitane se raconte

Nathalie, Thierry et Kakès, comédiens amateurs originaires d’Agde, sont à Paris pour un spectacle sur leurs racines : celles de la communauté gitane.

La musique, la danse, le chant, oui. Le théâtre en revanche, c’est une nouveauté. Nathalie, Thierry et Kakès, trois gitans d’Agde, comédiens amateurs, sont en ce moment à Paris, pour jouer leur propre histoire, celle de leur peuple, sur la scène du Cirque électrique.

« Honnêtement je me disais ‘c’est un truc de fou ça, le théâtre’. Je ne connaissais pas », confie Kakès. « Puis j’ai aimé, et je me suis rendu compte que c’était beau. »

Leur spectacle, du metteur en scène Benjamin Barrou-Crossman, s’intitule « L’Âme gitane ». Ou comme ils disent eux, « El duende » :

« El duende c’est ce qu’on a en nous, qui ne s’explique pas. C’est ce feu qui est en nous et qui brûle », explique Nathalie, première femme gitane à monter sur les planches.

Avec eux, une troupe composée d’artistes professionnels. Benjamin Barrou-Crossman a volontairement choisi des amateurs, pour plus d’authenticité. En attendant la première, Thierry, Nathalie et Kakès ont partagé leurs aventures parisiennes avec toute la communauté gitane qui les suit même à distance.

Laisser un commentaire