Des mamies en folie qui dansent pour se libérer

C’est un tourbillon d’énergie porté par neuf danseurs et… quinze vieilles dames qui ont inspiré le nom du spectacle. Dancing GrandMothers, un spectacle virevoltant qui met à l’honneur des grands-mères sud-coréennes, paysannes ou ouvrières de surcroit et qui ont choisi de suivre à l’autre bout du monde la troupe de la chorégraphe mondialement connue Eun-Me Ahn pour « danser » sur la scène du théâtre Molière de Sète. Dancing Grandmothers est l’aboutissement d’une quête et d’une recherche autour de la mémoire de son pays. Elle est allée à la rencontre de grands-mères dans les provinces rurales de Corée du Sud et leur a demandé de danser pour elle. « Elles ont connu la seconde guerre mondiale, l’invasion japonaise et la guerre de Corée. Aucune génération n’a autant souffert. Leurs corps qui dansent, c’est comme un livre d’histoire de notre pays, elles ont tout gardé en mémoire et se servent enfin de la musique de leur jeunesse pour s’exprimer, ce qu’elles n’avaient encore jamais eu l’occasion de faire ».

Source : via occitanie

Laisser un commentaire