Stage de percussions 2015 – L’interview du collectif Purkawa


Nous avons rencontré le collectif Purkwapa, animateur pour la cinquième année consécutive, dans la bonne humeur qui les caractérise, d’un stage de percussions du monde pas tout à fait comme les autres.

Organisé par l’école municipale de musique sous la direction de Guillaume Cazal son directeur durant le festival de Thau.

Le principe : permettre à tous, musiciens ou non, de s’initier à diverses percussions du monde et de se produire en public chaque jour.
Pour cette édition, plusieurs destinations et univers musicaux sont à découvrir ou redécouvrir. Quatre ateliers sont proposés : les tambours japonais, les steel drums des Caraïbes, les percussions électroniques et les Boomwhackers (tubes musicaux).

 

Le collectif PURKWAPA intervient depuis quelques années pendant le festival de Thau en proposant un atelier de percussion du monde ouvert à tous.
Chaque année, les jeunes et les moins jeunes découvrent au fil des jours des techniques de percussion et à la fin de chaque journée de découverte, une sérénade est donnée en divers lieu de Mèze.

Emmenés par Guillaume Cazals, qui est à la fois l’un des membres du collectif mais également le directeur de l’école de musique de Mèze, Benjamin Magnan, Jean-Pierre Lanez, Benoît Rocco, et Florian Solles, régalent les participants de cet atelier avec professionnalisme et humour.