Chasse aux corps-morts sauvages sur l’étang de Thau

Une opération a été lancée vendredi 1er décembre pour enlever les corps-morts au bord de l’étang de Thau. Les corps-morts sont des installations de bouées qui permettent d’amarrer un navire. Problème, ces installations ont été faites sans autorisation. Il y aurait 40 corps-morts de ce type au niveau de la commune de Mèze, une vingtaine à la pointe de Balaruc et une centaine à l’anse du Barrou, à Sète. Ce n’est pas la seule opération menée par la préfecture de l’Hérault. Elle va également s’occuper de détecter et d’enlever les bateaux épaves.

Laisser un commentaire